Empattement

En typographie, les empattements sont les petites extensions qui forment la terminaison des caractères dans certaines polices d'écriture (dites serif en anglais). Il existe différents types d'empattements, rectangulaires, triangulaires ou encore filiformes. Ces différences ont permis de hiérarchiser les nombreux caractères existants sous la forme de familles de caractères
(les Antiques, les Égyptiennes, les Elzévirs et les Didots selon la classification Thibaudeau).

Sans empattements

Sans Serif

Famille des Antiques

Avec empattements

Serif

Rectangulaires

Famille des Égyptiennes

Avec empattements

Serif

Triangulaires

Famille des Elzévir

Avec empattements

Serif

Filiformes

Famille des Didots

Les polices de caractères avec empattements sont plus lisibles sur papier que sur écran et généralement employées pour
un texte long. Cependant, il n'existe pas de règles en matière d'empattements. Le choix sera laisser à l'appréciation de l'auteur. Les typographies sans empattements sont aussi désignées comme « caractères bâtons. »

Le quartier graphique © 2018

 Sources

En typographie, les empattements sont les petites extensions qui forment la terminaison des caractères
dans certaines polices d'écriture (dites serif en anglais). Il existe différents types d'empattements, rectangulaires, triangulaires ou encore filiformes. Ces différences ont permis de hiérarchiser les nombreux caractères existants sous la forme de familles de caractères (les Antiques, les Égyptiennes, les Elzévirs
et les Didots selon la classification Thibaudeau).

Les polices de caractères avec empattements sont plus lisibles sur papier que sur écran et généralement employées pour un texte long. Cependant, il n'existe pas de règles en matière d'empattements. Le choix sera laisser à l'appréciation de l'auteur. Les typographies sans empattements sont aussi désignées comme
« caractères bâtons. »

En typographie, les empattements sont les petites extensions qui forment la terminaison des caractères dans certaines polices d'écriture (dites serif en anglais). Il existe différents types d'empattements, rectangulaires, triangulaires ou encore filiformes. Ces différences ont permis de hiérarchiser les nombreux caractères existants sous la forme de familles
de caractères (les Antiques, les Égyptiennes, les Elzévirs et les Didots selon
la classification Thibaudeau).

Les polices de caractères avec empattements sont plus lisibles sur papier que sur écran
et généralement employées pour un texte long. Cependant, il n'existe pas de règles
en matière d'empattements. Le choix sera laisser à l'appréciation de l'auteur.
Les typographies sans empattements sont aussi désignées comme « caractères bâtons. »

Empattement

En typographie, les empattements sont les petites extensions qui forment la terminaison des caractères dans certaines polices d'écriture (dites serif en anglais). Il existe différents types d'empattements, rectangulaires, triangulaires ou encore filiformes. Ces différences ont permis de hiérarchiser les nombreux caractères existants sous la forme de familles de caractères (les Antiques, les Égyptiennes, les Elzévirs
et les Didots selon la classification Thibaudeau).

Sans empattements

Sans Serif

Famille des Antiques

Avec empattements

Serif

Rectangulaires

Famille des Égyptiennes

Avec empattements

Serif

Triangulaires

Famille des Elzévir

Avec empattements

Serif

Filiformes

Famille des Didots

Les polices de caractères avec empattements sont plus lisibles
sur papier que sur écran et généralement employées pour un texte long. Cependant, il n'existe pas de règles en matière d'empattements.
Le choix sera laisser à l'appréciation de l'auteur.
Les typographies sans empattements sont aussi désignées comme
« caractères bâtons. »

Le quartier graphique © 2018

 Sources